Le crédit acompte

Financer l'acompte au compromis de vente via un crédit, c'est possible grâce à l'ODPH

Vous avez le projet d'achetez votre logement familial mais vous ne disposez pas de fonds propres à investir dans l'opération. Vous envisagez de solliciter via l'ODPH un prêt total. Vous n'avez donc pas l'argent pour payer l'acompte à la signature du compromis de vente.

Qu'à cela ne tienne, l'ODPH vous simplifie la vie. Vous pourrez financer votre acompte en attendant l'obtention de votre crédit hypothécaire.

Comment ça marche ? C'est très simple. Lorsque vous rencontrez notre courtier ODPH, vous lui faites part de votre intention de financer votre logement via un prêt total.

Celui-ci vous demandera si vous avez l'intention de signer un compromis de vente avec paiement d'un acompte. Il vous proposera alors d'introduire immédiatement une demande de crédit acompte.

Ce crédit sera d'une durée de quatre mois maximum. Vous disposez en effet d'un délai légal de quatre mois à dater de la signature du compromis de vente pour passer l'acte notarié.

Durant ces quatre mois, vous ne payez que les intérêts sur le montant de votre crédit acompte.

L'acompte est versé et bloqué sur le compte du notaire de l'acquéreur. Vous ne rembourserez le montant emprunté qu'à l'acte notarié grâce au prêt hypothécaire Total. C'est le notaire qui s'en chargera pour vous. Vous ne devrez rien faire.

Prévoyez une condition suspensive d'au moins un mois dans votre compromis de vente. C'est une condition obligatoire à l'obtention du crédit acompte. En effet, si le crédit hypothécaire était refusé, le crédit acompte serait automatiquement remboursé par le notaire et vous ne devrez plus rien payer.

C'est une sécurité pour vous.